Les chats pris en charge

Nos actions ne se limitent pas qu'à faire adopter les chats abandonnés. En effet, nous essayons aussi d'aider sur le terrain en trappant, stérilisant, identifiant les populations de chats sauvages. Ainsi les populations félines sont jugulées et cela évite de nouvelles naissances non souhaitées...  nous continuons ensuite de nourrir les chats sur les sites ou nous sommes intervenues.

Le nombre de chats a l association

Ainsi en 2011, nous sommes intervenus sur Noisy le sec (93), 9 chats ont ainsi été trappés et identifiés, 2 chats qui ont pu être socialisés, ont été mis à l'adoption : Métisse et Yuki. Nous avons à l'époque eu de l'aide de la fondation Birgitte Bardot qui a financé 6 stérilisations.

Nous sommes régulièrement appelées pour des sites de chats à stériliser, la plupart du temps les chats sont trappés, stérilisés, identifiés et relâchés sur le terrain car trop sauvages pour être proposés à l'adoption. Toutefois, certains des chats trappés restent au sein de l'association, et nous les proposons à l'adoption après un travail de socialisation, mais ce n'est pas la majorité d'entre eux. Certains aussi ne sont pas relâchés car en trop mauvais état pour l'être, ou bien le site d'où ils ont été retirés est devenu hostile.

Ils sont alors en famille d'accueil et ont en quelques sortes une vie de chat libre à l'intérieur des maisons, ils vivent parmi les chats de la famille d'accueil sans spécialement intérargir avec elle. C'est le cas pour Arès, Curieuse notamment.

Prenons le cas de Curieuse, elle avait été trappée et stérilisée puis remise sur le terrain en 2013, mais les gens qui s'occupaient de la nourrir avec d'autres de ses congénères, nous ont appelé un soir affolés, car les voisins voulaient tirer sur les chats, ils en avaient marre de voir les chats passer dans leur jardin. C'est donc en catastrophe que nous avons été récupérer les chats que nous ayons pu, Curieuse et sa mère Noireaude ont été les seules que nous avons pu récupérer et sauver.

 

Il vous faut savoir que trapper, stériliser/avorter et identifier des chats errants/sauvages n'est pas gratuit, nous ne pouvons pas toujours répondre à tous les appels que nous recevons faute de finances, nous sommes parfois obligées de faire des choix, entre stériliser des chats errants et sauver un chat sociable. Et nous manquons aussi de personnes pouvant aller trapper. Car trapper se fait le soir, quand il y a moins de bruits et que les chats sortent. Et souvent nos bénévoles travaillent la journée et ne peuvent pas aller en plus tous les soirs sur le terrain, car elles ont aussi leur famille dont elles doivent s'occuper. 

Cout trappage

Voici une petite idée des montants que nous engageons, vous pouvez toujours vous dire au ben c'est cher, oui cela l'est mais nos vétérinaires nous consentent un tarif associatif, et ils ne peuvent travailler à titre gratuit car eux même ont des frais de fonctionnement, des pas de porte à payer... 

Sans leurs tarifs préférentiels,cela serait bien plus cher. Nous travaillons en toute confiance avec nos vétérinaires partenaires, ils ont peut être un coût supérieur à ceux de d'autres associations, toutefois avec eux nous n'avons jamais eu de soucis post opératoire et nous savons que nous pouvons leur confier une femelle gestante même à terme et que l'avortement se passera sans soucis. 

Ils savent juger du caractère du chat et c'est grâce à eux que nombre de chats n'ont pas été relâché, car eux avaient su détecter le potentiel du chat que nous trappeuse n'avions pas vu.