Les calculs urinaires

Les calculs urinaires (aussi appelés urolithiases) sont des petits cristaux qui se forment dans l’urine. Ils peuvent provoquer une obstruction de l’urètre s’ils restent bloqués dans celui-ci.

Cela constitue une pathologie assez fréquente chez les chats adultes. Les chats les plus touchés sont surtout des chats mâles castrés, ayant un mode de vie sédentaire et présentant de l’embonpoint.


Les symptômes :

Un chat peut abriter des calculs urinaires dans sa vessie sans symptômes. Les symptômes apparaissent lorsque les calculs, initialement présents dans la vessie, se déplacent et passent dans l’urètre. Si les calculs ont une taille trop importante, il peut alors y avoir une obstruction de l’urètre.

Le chat présente alors des troubles urinaires qui peuvent se manifester par :

  • - Des difficultés à uriner (le chat se met en position pour uriner mais il n'y a pas d'urines émises, ou alors seulement quelques gouttes).L’animal a alors souvent très mal et miaule lorsqu’il tente d’uriner. Parfois, une infection urinaire se développe secondairement mais c’est assez rare chez le chat. On observe enfin souvent du sang dans les urines.
  • - Une vessie très dilatée (l'abdomen grossit car l'urine s’accumule et le chat n’arrive pas à se soulager).
  • - Des comportements anormaux chez votre chat. (vomissements, mal-être, le chat ne se nourrit plus ou ne boit plus).

 

Conséquences :

L’urée n’étant plus éliminée, cela provoque rapidement des répercussions sur l’état général de l’animal. En effet, si le chat reste "bouché" pendant plus de 24 heures, il devient très abattu et anorexique. 

Et si rien n’est fait, l’animal peut sombrer dans un coma ou mourir. Donc, lorsqu’un chat présente une obstruction urétrale, due ou non à des calculs urinaires, il s’agit d’une situation d’urgence et il faut rapidement emmener l’animal chez le vétérinaire.

Il existe plusieurs types de calculs:

 

  • Les calculs de struvite : ce sont les calculs les plus fréquemment rencontrés chez les chats, ils apparaissent lorsque l'urine est très concentrée  et saturée en ions ammonium, magnésium et phosphate. Ainsi, les chats qui boivent peu ou qui sont nourris avec des aliments riches en magnésium et en phosphore (ce qui est souvent le cas des aliments dits standards ou bas de gamme) ont plus de risques d'avoir des calculs urinaires. Ici on parle souvent de sable dans les urines.
  • Les calculs d'oxalate de calcium : ils sont moins fréquents. Leur formation dépend de nombreux facteurs mais sont souvent le résultat d'un excès de calcium dans l'urine. Ici l'une urine est trop concentrée et est saturée en minéraux. 
  • Les autres catégories de calculs : elles sont beaucoup plus rares. Il s'agit des calculs d'urate, de cystine, de phosphate de calcium.

 

Traitement :

Pour savoir si l’obstruction est due à des calculs urinaires, une simple analyse urinaire suffit. Cet examen permet aussi de mettre en évidence une éventuelle infection urinaire concomitante. Enfin, certains calculs sont visibles à l’échographie ou à la radiographie.

Quand un chat n'urine plus, alors les vétérinaires mettent en place une sonde urinaire afin de libérer le chat du ou des calcul(s) qui bloque(nt) l'urètre. Ici le chat va donc devoir être anesthésié afin que la sonde puisse être posée. Cette sonde permettra de vidanger la vessie du chat cela dure en général quelques jours, le temps que le "sable" ou les calculs soient éliminés.

En parallèle, le chat est souvent perfusé afin de relancer la production d'urine et de lutter l'insuffisance rénale que pourrait engendrer l'obstruction dûe aux calculs.


Cette maladie n’est pas incurable, loin de là, en effet, certains chats ne développent pas de calculs urinaires à répétition et pour protéger le chat des risques de récidive, il est grandement conseillé de lui donner une alimentation adaptée que votre vétérinaire saura vous prescrire ( C/D de chez Hill's, Urinary de chez Royal Canin, mais d'autres marques comme Specific ou Purina vet essentiel ou Advance vendent aussi des croquettes adaptés)

Il arrive parfois que le chat qui est trop fréquemment atteint par de calculs doivent être opéré pour faciliter le passage des calculs, on pratique alors une urétrostomie qui consiste à éliminer la partie la plus étroite de l'urètre où l'obstruction se situe habituellement. Pour cela, il faut amputer le pénis et ramener la portion la plus profonde de l'urètre vers l'orifice génital, ce qui permet au chat d'uriner par ce trou.

 

Au sein de l'association, nous avons eu plusieurs chats qui ont eu des calculs: Yuki, Luny et Coumba

×